Mission

Le Conseil d'Administration est l'organe exécutif de l'Agence de l'Eau du Liptako. A ce titre, il a pour mission la mise en œuvre des orientations définies par le Comité de Bassin à travers les programmes pluriannuels d'interventions.
Il est également chargé de l'exécution des délibérations du Comité de Bassin et de veiller au bon fonctionnement de l'Agence de l'Eau du Liptako. Il dispose à ce titre des pouvoirs les plus étendus.
Il peut déléguer au Directeur Général de l'Agence ses pouvoirs sauf dans les matières suivantes :

  • examen et adoption du budget, du programme d'activités, des conditions d'émission des emprunts, des comptes administratifs et de gestion;
  • acquisitions, transferts et aliénation intéressant le patrimoine immobilier de l'Agence de l'Eau du Liptako.

Composition du conseil d'administration

Le Conseil d'Administration est composé de membres représentant respectivement l'Etat, les Collectivités Territoriales, les usagers de l'eau et le personnel de l'Agence de l'Eau du Liptako. Les membres des trois (03) collèges, désignés sur une base paritaire, sont répartis comme suit:

  • quatre (4) représentants de l'Etat
  • quatre (4) représentants des Collectivités Territoriales;
  • quatre (4) représentants des différentes catégories d'usagers.

Les administrateurs sont désignés par chaque collège en son sein parmi ses membres siégeant au Comité de Bassin. Le président du Conseil d'Administration est désigné sur rapport du Ministre chargé de l'eau parmi les représentants de l'Etat et nommé par décret en Conseil des Ministres. Le représentant du personnel est désigné par le personnel de l'Agence de l'Eau du Liptako. Les membres du Conseil d'Administration sont nommés par décret en Conseil des Ministres pour un mandat de trois (03) ans renouvelable une fois. Les membres du Conseil d'Administration sont responsables devant le Comité de Bassin. Ils sont passibles de sanctions pour tout manquement à leurs obligations dans les conditions prévues par voie réglementaire. Ne peuvent être administrateurs, au titre de l'Etat, les présidents d'institution, les ministres et les directeurs ou chefs de cabinet. En cas de vacance d'un poste d'administrateur, la désignation d'un nouvel administrateur doit avoir lieu lors de la prochaine session du Comité de Bassin. L'administrateur ainsi désigné achève le mandat de son prédécesseur.

Pour plus d'information, voir la section de la convention sur le conseil d'administration

Aller au haut